Actualités du Tarn-amont !

Mis Ă  jour le 27/10/20 | Imprimer

23 Octobre 2020 – Point presse : zone d’expansion de crues (ZEC) des stades Ă  St-Georges-de-Luzençon

Un point presse a eu lieu le vendredi 23 octobre 2020 Ă  Saint-Georges-de-Luzençon afin de prĂ©senter le projet de travaux de restauration de la zone d’expansion naturelle de crues de Saint-Georges-de-Luzençon.

Pour plus de détail sur ce projet vous pouvez consulter le document :

2020-10-23 Dossier de presse ZEC St-Georges-de-Luzençon (un téléchargement)

Si vous avez des questions sur ce projet, contactez l’Ă©quipe du syndicat .

Octobre 2020 – DĂ©part d’Anne GĂ©ly, directrice du SMBVTAM

Anne GĂ©ly a dĂ©butĂ© sa carrière en 2006 au sein du Sivom Grand Site des gorges du Tarn, de la Jonte et des causses en tant qu’animatrice du SAGE Tarn-amont. Elle a menĂ© Ă  bien de nombreux projets en collaboration avec les Ă©lus du territoire dont l’Ă©laboration du 1er contrat de rivière Tarn-amont et la rĂ©vision en 2015 du SAGE Tarn-amont. De 2015 Ă  2017, elle a travaillĂ© avec l’ensemble des communautĂ©s de communes du bassin versant du Tarn-amont Ă  l’Ă©laboration d’un schĂ©ma de gouvernance. Le 1er avril 2018, le Syndicat mixte du bassin versant du Tarn-amont est crĂ©Ă© et elle est nommĂ©e directrice.

Le 1er octobre, elle est partie voguer vers d’autres bassins versants et a rejoint le service « biodiversitĂ©, eau et forĂŞt » de la Direction dĂ©partemental des territoires (DDT) de la Lozère en tant que chargĂ©e de mission « gestion intĂ©grĂ©e de l’eau ». Les Ă©lus et l’Ă©quipe du syndicat lui souhaitent de s’épanouir dans ses nouvelles missions.

La direction sera confiée à partir du 16 novembre à Céline Delagnes qui est actuellement coordinatrice « Gemapi » au syndicat.

21 septembre 2020 – Zone d’expansion de crue (ZEC) de Saint-Georges-de-Luzençon

Le syndicat mixte du bassin versant Tarn-amont et la commune de Saint-Georges-de-Luzençon ont rĂ©digĂ© un communiquĂ© de presse afin de rappeler les objectifs du projet de restauration d’une zone d’expansion naturelle de crue dont la rĂ©flexion Ă  dĂ©butĂ© suite aux inondations dĂ©vastatrices de novembre 2014 sur le Cernon.

2020-09 Communiqué de presse - ZEC St-Georges-de-Luzençon (4 téléchargements)

9 septembre 2020 – Installation du nouveau comitĂ© syndical

Les 23 délégués des neuf communautés de communes au comité syndical du SMBV Tarn-amont se sont réunis mercredi 9 septembre à Mostuéjouls.

Après l’accueil de Christine Bedel, maire de MostuĂ©jouls, et l’installation du comitĂ© syndical par Henri Couderc, prĂ©sident sortant, les dĂ©lĂ©guĂ©s ont Ă©lu leur nouvel exĂ©cutif.

Serge Védrines, vice-président de la Communauté de communes Gorges-Causses-Cévennes a été élu président.
Gilbert Faucher (CC Millau-Grands causses), Madeleine Macq (CC Causses-Aigoual-Cévennes-Terres solidaires) et Alain Delmas (CC Larzac et vallées) sont vice-présidents.

Complètent le bureau :
– Didier Cadaux (CC Millau-Grands causses),
– Jean-Michel Daumas (CC Larzac et vallĂ©es),
– Daniel Giovannacci (CC Gorges-Causses-CĂ©vennes),
– RenĂ© Jeanjean (CC Gorges-Causses-CĂ©vennes),
– Pierre Pantanella (CC Saint-Affricain-Roquefort-Sept vallons),
– Patrick Salson (CC Millau-Grands causses).

La prochaine réunion du comité syndical se tiendra le vendredi 25 septembre.

Septembre 2020 – Point sur l’avancement du PAPI Tarn-amont

Suite au recrutement de Jade BrĂ©chignac (photo ci-contre) fin juin en tant que chargĂ©e de missions « inondations » au SMBV Tarn-amont, le programme d’actions de prĂ©vention des inondations (PAPI) d’intention 2019-2021 du Tarn-amont se poursuit !

Un point d’avancement du PAPI au 1er septembre 2020 est disponible ici.

23 juillet 2020 – Signature du protocole « cyanobactĂ©ries »

Le 23 juillet à La Malène, Chloé Demeulenaere, sous-préfète de Florac, Patrick Bernié, sous-préfet de Millau, et Henri Couderc, président du Syndicat mixte du bassin versant du Tarn-amont (SMBVTAM), ont signé le premier protocole interdépartemental de suivi et de gestion du risque lié aux cyanobactéries.

De droite à gauche, les signataires du protocole : Patrick Bernié, Chloé Demeulenaere et Henri Couderc,
accompagnĂ©s de CĂ©cile Jassaud (première adjointe au maire de La Malène), StĂ©phane Ribaut (directeur-adjoint de la dĂ©lĂ©gation Lozère de l’ARS), Anne GĂ©ly (directrice du SMBV Tarn-amont) et Christelle Moulin (technicienne sanitaire de l’ARS)

Ce protocole, mis en place en Lozère en 2013, prĂ©cise les rĂ´les des diffĂ©rents partenaires (notamment les ARS, le SMBVTAM, les DDCSPP, l’OFB et les DDT) afin de surveiller, chaque saison estivale, le dĂ©veloppement des biofilms typiques des cyanobactĂ©ries dans les zones d’eau courante du Tarn et de la Dourbie et de prendre les mesures qui s’imposent en cas de risque potentiel.
Il est unique en France.

En effet, si le suivi des cyanobactĂ©ries dites « planctoniques », se dĂ©veloppant dans les eaux stagnantes et riches en nutriments des plans d’eau, est encadrĂ© au niveau national, celui des cyanobactĂ©ries dites « benthiques », se dĂ©veloppant dans les eaux courantes et oxygĂ©nĂ©es des rivières, ne l’est pas encore.

Les cyanobactéries benthiques se développent dans le biofilm à la surface des galets immergés au niveau des courants.

Les services de l’État en Lozère et en Aveyron, accompagnĂ©s par le SMBV Tarn-amont, ont donc pris les devants afin d’assurer au mieux la sĂ©curitĂ© sanitaire de la population.

ChloĂ© Demeulenaere, sous-prĂ©fète de Florac, a rappelĂ© l’importance de la communication produite par le SMBV Tarn-amont pour Ă©viter tout risque.

Plus d’informations : https://www.tarn-amont.fr/cyanobacteries/

De mi-mai Ă  fin octobre 2020

Le SMBV Tarn-amont réalise tous les 5 ans un état des lieux et un diagnostic global afin de définir des secteurs de travaux dans le cadre des programmes pluriannuels de gestion (PPG) des cours d’eau. Les travaux de gestion de la ripisylve, qui ont pour but de prévenir les risques d’inondations et d’éviter la déstabilisation des berges, permettent généralement de traiter un secteur une fois au cours des 5 ans.

Les travaux des PPG font l’objet d’une procédure de déclaration d’intérêt général (DIG) arrêtée par le(s) préfet(s) et de conventions les propriétaires. Les travaux sont financés par des aides publiques (Agence de l’eau Adour-Garonne, Région Occitanie et Départements) et par une contribution solidaire des communautés de communes membres du SMBVTAM.

Travaux 2020 prévus sur le bassin du Tarn

LotNature des travauxCommunes concernéesLocalisation / Limites amont et avalPériodes
AGestion de la ripisylveGorges-du-Tarn-Causses, La Malène, Massegros-Causses-Gorges1 secteur : de l’aval du village de Hauterives jusqu’à la station d’épuration en aval du village des VignesĂ©tĂ©, automne 2020
CGestion de la ripisylveRivière-sur-Tarn, Millau, Creissels, ComprĂ©gnac et Saint-Georges-de-Luzençon6 sites : Boyne, Millau/Creissels, Masnau, Les Douzes, Vallos, amont de Candasprintemps 2020
DGestion de la ripisylveMostuĂ©jouls, Compeyre, Paulhe et Millau5 sites : Chez Louis/alternative, Notre-Dame-des-Champs, Mas de Compeyre, aire de la Caze, parc des sportsprintemps 2020

Travaux 2020 prévus sur le bassin de la Jonte

LotNature des travauxCommunes concernéesLocalisation / Limites amont et avalPériodes
BGestion de la ripisylveHures-la-Parade, Veyreau, Saint-Pierre-des-Tripiers1 secteur : de la rĂ©surgence de la Jonte Ă  la limite amont de la pĂŞche privĂ©eĂ©tĂ©, automne 2020

Travaux 2020 prévus sur le bassin de la Dourbie

LotNature des travauxCommunes concernéesLocalisation / Limites amont et avalPériodes
EGestion de la ripisylve et de zones « pièges Ă  embâcles Â»Nant, Millau2 secteurs : Dourbie : de l’aval du Monna Ă  la confluence avec le Tarn TrĂ©vĂ©zel : aval de Saint-Sulpice Ă  la confluence avec la Dourbie 4 sites sur la Dourbie : moulin de Cantobre (rive gauche), mĂ©andre en amont de Gardies (rive gauche), aval du moulin de Corp (rive droite), amont de L’EspĂ©relle (rive gauche)printemps, Ă©tĂ© 2020
FTraitement d’un foyer de renouĂ©e du JaponNant1 site : amont des Verdiers / Bombes (rive gauche)Ă©tĂ©, automne 2020
GTraitement d’un foyer de renouĂ©e du JaponNant1 site : centre-bourg de Nant – amont du pont de la Pradeprintemps, Ă©tĂ© 2020

Travaux 2020 prévus sur le bassin du Cernon

LotNature des travauxCommunes concernéesLocalisation / Limites amont et avalPériodes
HGestion de la ripisylveSaint-Rome-de-Cernon, Saint-Georges-de-Luzençon, Roquefort-sur-Soulzon4 secteurs : Cernon : de la passerelle/guĂ© du Radier Ă  Nouzet Cernon : de la confluence du Soulzon au bois de Lach Soulzon : du pont au point cotĂ© 495 au pont des Aubarèdes Lavencou : village de Saint-Geniez-de-BertrandĂ©tĂ©, automne 2020

PrĂ©paration d’un nouveau PPG

Un nouveau PPG à l’échelle du bassin versant Tarn-amont est en cours d’élaboration. En 2019, environ 190 km de cours d’eau ont été prospectés à pied. Les données recueillies permettront d’établir un diagnostic et de définir le futur programme de travaux sur 5 ans.

12 juin 2020 – Épisode mĂ©diterranĂ©en

Crue du Tarn – vue aĂ©rienne de Ste-Énimie – 12 juin 2020

De fortes prĂ©cipitations se sont abattues sur les CĂ©vennes en Lozère et ont engendrĂ© la montĂ©e des niveaux d’eau du Tarn et de plusieurs de ses affluents. Plusieurs secteurs ont Ă©tĂ© touchĂ©s par les inondations.

Images de la crue entre Ste-Énimie et La Malène

Images de la crue Ă  Millau

Mai 2020 – Information canoĂ« : pose des panneaux « danger » au Pas-de-Soucy*

Depuis de nombreuses annĂ©es, le syndicat mixte en charge de la gestion des cours d’eau sur le bassin du Tarn-amont apporte un appui aux propriĂ©taires et Ă©lus chargĂ©s de signaler les dangers artificiels (seuils, ponts…) ou naturels dans les rivières.

Cette annĂ©e encore, le Syndicat mixte du bassin versant du Tarn-amont (SMBVTAM) a mis en place les panneaux signalant le danger du Pas-de-Soucy. Vu les niveaux d’eau, ils sont pour le moment fixĂ©s sur les arbres. Au cours de la saison, lorsque les niveaux d’eau le permettront, les panneaux seront descendus et mis au bord de l’eau.

Bonne navigation sur les rivières du Tarn-amont !

*Le Pas-de-Soucy est un chaos rocheux qui obstrue le lit du Tarn. Ainsi, les eaux de la rivière disparaissent sur plusieurs mètres dans un labyrinthe de roches et rĂ©-apparaĂ®ssent en amont du village des Vignes. C’est un site touristique d’une grande beautĂ©, mais attention c’est aussi un lieu dangereux. Ne tentez pas de le franchir Ă  la nage, en plongĂ©e ou en canoĂ« !

Printemps 2020 – Situation liĂ©e au Covid-19

Depuis le 17 mars et jusqu’Ă  la levĂ©e du confinement, les agents du Syndicat mixte du bassin versant du Tarn-amont sont en tĂ©lĂ©travail. La rĂ©ception tĂ©lĂ©phonique n’est pas assurĂ©e. Vous pouvez les joindre par mail.

Mars 2020 – Parution du guide du riverain du Tarn-amont !

Ce livret, destiné notamment aux propriétaires riverains des cours d’eau du bassin versant du Tarn-amont, présente le territoire et ses richesses, vous explique vos droits et devoirs et vous apporte des conseils pour l’entretien et la protection des rivières.

Guide du riverain du Tarn-amont (253 téléchargements)

Pour tout renseignement ou pour un conseil, n’hésitez pas à contacter les agents du syndicat.

7 mars 2020 – Gros succès pour l’opĂ©ration de nettoyage des berges du Tarn Ă  ComprĂ©gnac

Samedi 7 mars, le Syndicat mixte du bassin versant du Tarn-amont et la CommunautĂ© de communes Millau-Grands causses avaient donnĂ© rendez-vous aux bĂ©nĂ©voles souhaitant s’investir pour le nettoyage des berges du Tarn Ă  ComprĂ©gnac (Aveyron).

Autour de la salle des fĂŞtes, prĂŞtĂ©e pour l’occasion par le comitĂ© des fĂŞtes de ComprĂ©gnac, plus de 200 personnes se sont mobilisĂ©es : pĂŞcheurs, randonneurs, club de plongĂ©e, bateliers du viaduc, scouts de Millau, association des jeunes de Candas, Jeune chambre Ă©conomique (JCE) de Millau, Ă©lus, familles et particuliers.

Sur une carte du linéaire des berges à nettoyer (30 km), Florian leur a indiqué sur quel site se rendre et où déposer les sacs remplis de déchets. Cindy leur a remis un mug « Respectons nos rivières », pendant que Jean-Jacques et Jean-Rémy leur donnaient sacs poubelle et gants adaptés. Dans une ambiance festive animée par le groupe de musique, les bénévoles ont pu prendre des forces avec un café ou vin chaud préparé par Stéphanie et Anne et consulter le tout nouveau guide du riverain présenté par Céline avant de rejoindre leur site de nettoyage.

Toute l’après-midi, Ă  l’aide des camions de la mairie, du Parc naturel rĂ©gional des Grands Causses et de la communautĂ© de communes, Jean-Paul, ClĂ©ment, Gilbert, Jean-RĂ©my, Florian et Jean-Jacques ont rĂ©cupĂ©rĂ© les dĂ©chets rĂ©unis par les bĂ©nĂ©voles pour les rassembler dans les bennes de tout-venant et de ferraille disposĂ©es devant la salle des fĂŞtes.

Au final, cette forte mobilisation des bĂ©nĂ©voles a permis d’extraire des berges et du lit du Tarn 2,8 tonnes de dĂ©chets divers et 800 kg de ferraille qui sera valorisĂ©e.

Un grand merci Ă  tous les participants !

La prochaine opération de nettoyage des berges du Tarn se déroulera à Ispagnac le 18 avril.

Durée de vie des déchets @Consoglobe

26 mars 2019 – Signature d’une convention de solidaritĂ© territoriale entre les syndicats du bassin Tarn-Aveyron

Les présidents des syndicats mixtes du bassin Tarn-Aveyron se sont réunis le mardi 26 mars 2019 à Cordes-sur-Ciel (Tarn) pour signer une convention de solidarité territoriale et s’engager collectivement dans une stratégie autour de l’eau et des milieux aquatiques.

De gauche à droite, les représentants des syndicats mixtes des bassins versants Tescou-Tescounet, Cérou-Vère, Tarn (81), vallée du Rance, Sorgues-Dourdou, Tarn-amont, Viaur, Aveyron-amont et Agout (absent : syndicat du Lemboulas)

Ce partenariat est une première Ă©tape pour rĂ©pondre durablement aux enjeux environnementaux et Ă©conomiques, afin d’anticiper les dĂ©ficits en eau et les situations de crise. Cette solidaritĂ© territoriale revendiquĂ©e pourrait donc ĂŞtre le moteur de ce grand territoire qui couvre partie de 9 dĂ©partements, soit 15 500 km2 et concernant 825 000 habitants.

La signature de cette convention vise à faciliter l’action des syndicats et faire émerger une identité territoriale du bassin Tarn-Aveyron. Elle permettra le partage des connaissances, des compétences et la mutualisation des moyens exercés dans chaque syndicat tout en affichant une représentation politique forte pour porter les intérêts du bassin versant Tarn-Aveyron au sein de la région Occitanie et du comité de bassin Adour-Garonne.